À propos de nous

Progrès et tradition

En 1851, Arnold André installe à Bünde une succursale de l'entreprise de fabrication de tabac Gebr. André créée à Osnabrück en 1817. L'entreprise Arnold André se développe de manière continue pour devenir l'un des fabricants de cigares les plus influents de la région. Ce n'est que dans les années 1950/1960 qu'elle s'impose au niveau national.

Deux facteurs de succès peuvent être invoqués : grâce à un équipement financier solide et à la clairvoyance propre à l'entreprise, Arnold André peut dès 1958 tirer rapidement et entièrement partie de la levée des interdictions sur les machines décrétées dans l'industrie du cigare et ainsi remplacer en grande partie la production artisanale par la fabrication mécanique. Cette avancée va de paire avec la création de la marque HANDELSGOLD : la première marque de cigares distribuée au niveau national en Allemagne.

Le succès est gigantesque. En Allemagne, la marque de cigares HANDELSGOLD devient à l'instar de la coccinelle de Volkswagen ou de la table haricot un exemple du "miracle économique" de l'après-guerre. À cette époque, l'emploi se renouvelle avec environ 6 000 collaborateurs, travaillant pour la plupart dans les bourgades aux environs de Bünde comme " employé maison " et affectés aux différentes succursales. L'énorme succès des ventes de l'époque explique également l'édification d'une usine de production à Königslutter (1962, élargissement dès 1964), où l'implantation - proche de la frontière intérieure allemande de l'époque - est permise grâce à l'important potentiel de main d'ouvre disponible et au large " encouragement frontalier " fédéral.

Dans les années 1970, le bon vieux cigare commence à s’essouffler : son image a souffert de l’apparition des mouvements d’étudiants et de la culture hippie. Plus jeune, moins convivial mais plus moderne, le cigarillo correspond mieux au climat social. C’est en 1973 que la gamme de cigarillos CLUBMASTER est lancée. Elle est parfaitement dans l’air du temps. Aujourd’hui encore, elle incarne les plaisirs du style de vie urbain et compte parmi les marques de cigarillos les plus vendues en Allemagne et à l’étranger.

D’autres marques sont également associées à Arnold André, telles que le cigare le plus vendu « Tropenschatz » ou encore la marque « Independance », lancée en 1988. Avec ce design modern et peu conventionnel, l’entreprise a réussi à fidéliser de nouveaux groupes de clients.

Une étroite coopération avec « La Aurora », la plus ancienne fabrique de tabac de République dominicaine, est en place depuis la fin des années 1990. L’entreprise de cigares de Bünde a développé les compétences du segment premium avec des cigares roulés à la main de marque « León Jimenes » et « La Aurora ». De 2011 à 2016 Arnold André était responsible de la distribution nationale de la marque Davidoff et de ses marques affiliées telles que Camacho, Avo et The Griffin’s. La famille s’est encore agrandie avec la distribution pour les cigares italiens Toscano, J.C. Newman avec Brick House et El Baton et les marques de l’entreprise de tradition belge J. Cortès. Deux ans auparavant, Arnold André rachetait également la distribution en Allemagne des tabacs à pipe mondialement connus de Mac Baren et distribue également depuis 2014 Peterson of Dublin. Avec Joya de Nicaragua Clásico et Joya Red, deux marques haut de gamme du Nicaragua ont rejoint le système de distribution en 2015. Enfin, Arnold André a élargi sa gamme de produits à une nouvelle spécialité avec les cigarettes électroniques UTVG.

Ces dernières années, Arnold André a fortement consolidé sa présence internationale. À ce jour, plus de la moitié des cigares et cigarillos sont exportés à l’étranger, tendance à la hausse. Cette évolution s’est accompagnée de la création de sociétés de distribution en France et au Portugal. En République dominicaine, une usine a été construite en 2011. Un an plus tard, la fabrication de capes (production de bobines) a été délocalisée de l’Indonésie vers l’usine André Arnold. À ce jour, la production annuelle est de 250 millions de capes. C’est un résultat impressionnant. À peine quatre ans après la fondation, l’entreprise dirigée par le spécialiste dominicain du cigare José Leocadio Vasquez emploie plus de 360 collaborateurs. Depuis le printemps 2015, Arnold André Dominicana produit également la toute dernière marque Longfiller BUENA VISTA – à la main, bien entendu.

Le portefeuille de marques de Arnold André reflète l’univers à la fois stylé et diversifié du tabac. Malgré la globalisation et la présence de l’entreprise sur la scène internationale, le site de Bünde joue un rôle essentiel. « Bünde est ma patrie. C’est là que j’ai grandi, que j’ai respiré l’odeur des feuilles de tabac et découvert que la production des cigares était le principal centre d’intérêt de ma famille », déclare Axel-Georg André, actionnaire majoritaire et président du conseil de surveillance. Axel-Georg André a exprimé le profond attachement à sa famille et à son histoire, inextricablement liée à Bünde, avec un cigare très particulier : CARLOS ANDRÉ, un cigare « Family Reserve » qui réunit à chaque bouffée toute l’expérience et toute l’expertise du tabac de la famille André.

Arnold André dispose d’une gamme complète et variée – pour l’Allemagne et le monde entier.

Philosophie

Be in good company

Le tabac est l'un des plus beaux produits de la nature et propose des expériences aromatiques hors du commun. La fabrication, l'importation et la distribution des cigares haut de gamme représentent notre activité principale depuis bientôt deux cent ans. Nous sommes l'un des plus grands fournisseurs en Europe et nous nous efforçons de maintenir cette position sur le marché.

Nos clients, leurs souhaits et leurs exigences de qualité et de diversité en termes d'arôme représentent le point central de notre activité. Notre objectif est de proposer en permanence et partout la meilleure qualité possible. Nous encadrons et développons des produits de marque sur lesquels nos clients peuvent compter.

Nous sommes une entreprise familiale de taille moyenne et nous sommes fiers de notre tradition. Cette tradition est non seulement celle de notre entreprise, mais également celle de nos produits issus du tabac, dont la finesse nécessite depuis toujours un investissement important dans la structure de l'usine de fabrication. C’est ainsi que s'est développée notre structure d’entreprise moyenne que nous maintenons. Mais nous utilisons également des réseaux internationaux, afin d'exploiter au mieux nos sociétés d'importation et d'exportation face à la concurrence.

Lorsque nous travaillons sur un produit, offrant de nouveaux plaisirs de dégustation, nous nous sentons pleinement épanouis. Nous connaissons également l'engagement que nous avons envers nos clients. Nous conseillons expressément une consommation modérée des produits issus du tabac. Nous adhérons à l'autodétermination, à la tolérance et non à la réglementation fédérale. La responsabilité d'une consommation modérée est celle des adultes.

« Be in good company » est la promesse (encourageante) que nos partenaires commerciaux, nos collaborateurs et nous-mêmes faisons à nos clients. « Be in good company » signifie pour nous que celui qui communique, traite et travaille avec nous a affaire à des professionnels sérieux, fiables et respectueux. Nous prenons à cœur nos contacts commerciaux tout comme nous respectons et prêtons attention aux aspects humains et émotionnels des décisions et comportements commerciaux.

En tant qu'employeur, nous connaissons nos responsabilités sociales envers tous nos collaborateurs. Nous faisons du commerce de manière collégiale et respectueuse, respectons les droits des employés dans notre entreprise et encourageons les qualifications professionnelles quelles qu'elles soient. La formation professionnelle des jeunes est pour nous une priorité.

Nous ne tolérons aucune forme de préjugé, de discrimination ou de harcèlement.

Les relations avec nos partenaires commerciaux sont basées sur le respect, l'honnêteté et la coopération. Nous ne tolérons aucune forme de pratique commerciale abusive. Nous contrôlons le respect des principes moraux, éthiques et sociaux chez nos sous-traitants et nos parties contractantes en Allemagne et à l'étranger.

Chronique

Dates clés de l’histoire de l’entreprise

La maison Arnold André est depuis près de 200 ans leader du marché des cigares et des cigarillos. Cliquez sur les différentes années pour en apprendre davantage sur les étapes clés de l’entreprise. Vous pouvez également consulter la chronique complète de l’entreprise.

1817
1851
1905
1950
1962
1973
1998
2012
1817

Fondation de la future entreprise Arnold André GmbH & Co. KG sous forme d’usine de tabac à Osnabrück

1851

Construction d’une succursale pour la fabrication de cigares à Bünde

1905

Construction et aménagement du nouveau site de fabrication à Bünde

1950

Ascension au rang de leader de marché en Allemagne avec la marque Handelsgold

1962

Mise en service de l’usine de production de Königslutter

1973

Introduction sur le marché de la marque Clubmaster

1998

Introduction sur le marché de la marque Independence

2012

Fondation de l’usine Arnold André Dominicana, S.R.L. en République dominicaine

Entreprise familiale
dans la 7e génération

200 ans d’histoire

Deux centenaires – sept générations. Histoires mouvementées d’une époque mouvementée : accompagnez-nous dans un voyage dans le temps riche en plaisirs et en divertissements. Histoire et souvenirs, anecdotes et évènements extraordinaires... Semaine après semaine, tout au long de cette année commémorative.

200 ans

Sites

Arnold André international

Distribution internationale

Nos produits sont disponibles dans le monde entier. Arnold André travaille sur la scène internationale avec plus de 80 partenaires de distribution. Vous trouverez ici une liste de ces distributeurs :

internationale